Arrêt sur Image de Cedrix Brossard: Des clichés sur l’émigration

Lassine Touré

Lassine Touré

Le monologue du comédien Kader Lassina Touré dans la pièce Arrêt sur image, mise en scène par Cédric Brossard, colle bien avec l’actualité sur l’émigration clandestine en Afrique. Le sujet est posé sur plusieurs plans : économique, culturel et politique.

Sur scène un Dj devant sa table de mixage et un homme assis sur son tabouret et tournant le dos à un micro. La pièce Arrêt sur image de Cédric Brossard raconte l’histoire du jeune passeur qui a choisi ce métier par passion campé par Kader Lassina Touré. Il finira lui-même par devenir clandestin et s’attacher les services d’un autre passeur pour fuir aussi. Car pour lui, les frontières ne doivent pas exister et que les gens peuvent et doivent aller d’un endroit à un autre sans restriction. Dans sa «carrière » de passeur, il conseille les clandestins sur l’attitude à prendre, le bon comportement pour arriver à bord.

Si ce passeur parle plus qu’il ne joue, l’émotion dramatique de la pièce est surtout renforcée par ces lettres envoyées par des parents établis au pays des Blancs. Le soutien économique apporté à la famille qu’il soit le père, le frère ou la femme restée au village est mis en exergue par le metteur en scène. Cette précision dans la répartition du mandat envoyé est bien réaliste et prêt du vécu des migrants. Le destin de ces émigrés est à la fois tragique et parfois comique à la lecture de certains messages. Notamment, lorsqu’un mari dit à sa femme «je prépare les papiers pour un regroupement familial, tient bon, moi je suis là, je ne regarde pas les femmes même s’il en a, elles sont toutes mariées».

Mais le choix de cette musique techno qui domine la lecture des messages envoyés montre ce contraste entre le migrant qui se décarcasse et travaille dur pour envoyer l’argent et cette famille au village insouciante et faisant la fête.

Mais ce qui retient aussi l’attention dans ce texte de Gustave Akakpo, c’est cette relation heurtée entre le fils passeur et son père, car ils ont toujours des points de divergences. Ce dernier voulait que son enfant devienne un bon passeur mais sur le terrain de football et pas un passeur de clandestins.

Mais en dehors du texte, c’est cette présence intense de la musique électronique) qui va dans tous les sens, qui peut pousser à se demander si l’on est devant un spectacle de musique ou de théâtre ? Même si c’est un choix du metteur en scène d’effacer les frontières et de métisser les arts.

Fatou Kiné SENE

(Sénégal)

29/10/2014 Non classé

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

 

avril 2019
L Ma Me J V S D
« oct    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
Découvrez notre galerie photo 3D du
Festival du Théâtre des Réalités de Bamako

Catégories

RSS À propos du Festival des Récréâtrales

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.