alice zongo

Profession : cavalière

Texte et photos: Frédéric Ilboudo

À l’état civil, la princesse, dans La Geste des étalons, s’appelle Alice Zongo. Du haut de ses vingt-cinq ans, cette jeune femme frêle (1,60 m pour 60 kg) manie le mors de ses chevaux comme Joël Rebuchon, en cuisine, ses louches. “Ma passion pour les chevaux remonte à ma plus tendre enfance, raconte t-elle. Mon père était le propriétaire d’un cheval, et c’est lui qui nous a initiés à l’art de l’équitation.”

Très vite, la dextérité d’Alice s’affirme. L’équitation devient une passion qui la conduit, dès l’age de douze ans, à préférer la compagnie des chevaux aux jeux des filles de son âge. Ni les crottins ni les risques de toutes sortes ne découragent la jeune cavalière, résolue à se faire une place dans ce milieu masculin. C’est au milieu des chevaux que se forgera son destin. “Quand elle venait chez nous, à l’écurie, on avait peur pour elle, raconte un des cavaliers de l’Écurie mandingue. Mais elle était tellement déterminée qu’on a fini par l’encourager.” Une passion dévorante qui n’empêche pas Alice Zongo d’obtenir un diplôme en hôtellerie au terme de trois années d’études. › Lire la suite

Tags: , , , , ,

 

décembre 2019
L Ma Me J V S D
« oct    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Découvrez notre galerie photo 3D du
Festival du Théâtre des Réalités de Bamako

Dorcy Rugamba (“Bloody Niggers!”)Younouss Diallo (“Bloody Niggers!”)“Bloody Niggers!” (Dorcy Rugamba)“Bloody Niggers!” (Younouss DIallo)“Bloody Niggers!”“Bloody Niggers!” “Bloody Niggers!”L'entrée des Quartiers d'Orange“Caterpillar”

Catégories

RSS À propos du Festival des Récréâtrales

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.