William Shakespeare

Shakespeare à la sauce africaine

“Le Songe d’une nuit d’été”, de Shakespeare, interprété par des comédiens burkinabè et nigérien: c’est le pari audacieux qu’a tenté la metteur en scène belge Isabelle Pousseur.

Le roi des fées, Oberon, en pleine concertation avec son acolyte Puck.

Le roi des fées, Oberon, en pleine concertation avec son acolyte Puck.

Bagarre entre prétendants rivaux. Dans la peau de Lysandre et Démétrius, les comédiens burkinabè Gérard Ouédraogo et Hyacinthe Kabré se battent pour demander la main de la belle Hermia (Safourata Kaboré). Egée, le père de Hermia (joué par le comédien Serge Henri) prend à témoin le duc d’Athènes, Thésée (interprété par Sidiki Yougbaré). Egée explique au duc que sa fille refuse d’épouser Démétrius, qu’il a pourtant choisi pour elle, car elle est amoureuse de Lysandre. Egée demande au duc qu’on applique à sa fille, si elle persiste dans son refus, l’ancien privilège d’Athènes : “C’est ou de subir la mort, ou d’abjurer pour toujours la société des hommes”. Devant un tel dilemme, les amants décident de s’enfuir dans la forêt.

Survient alors Héléna (Aminata Abdoulaye), amoureuse de Démétrius. Ayant entendu le projet des amoureux, elle le raconte à son tour à Démétrius, qui décide aussitôt de rejoindre la belle Hermia dans la forêt. Dans l’impossibilité de vivre sans Démétrius, Héléna s’enfonce à leur suite, suivie peu à près d’une troupe de comédiens amateurs préparant une pièce pour le mariage du duc Thésée. S’en suit un chassé-croisé où le roi des Elfes, Oberon (Sidiki Yougbaré) et Puck (Anatole Koama), un esprit malicieux et coquin à sa solde, prennent tour à tour en main la destinée des différents protagonistes. Telle est l’histoire, relativement complexe, de cette pièce jouée en français par des comédiens qui n’hésitent pas, parfois, à lancer des interjections et des mots en mooré, l’une des langues nationales du Burkina.

Lysandre, l’amant d'Hermia, déclare sa flamme à la belle Héléna...

Lysandre, l’amant Hermia, déclare sa flamme à la belle Héléna.

Cette adaptation à l’africaine de la pièce de William Shakespeare, la metteur en scène belge la doit aux artistes majoritairement burkinabè. Elle a laissé à ces comédiens la liberté de faire redécouvrir ce classique à travers leur culture et leur réalité : “J’aimerais, à travers ces acteurs, grâce à eux, rendre à ce texte de Shakespeare ce mélange d’étrangeté et de ‘pas inconnu’ Ils nous font entrevoir qu’une autre réalité existe, fuyante, mystérieuse et pourtant bien présente en nous. Comme si l’on sentait confusément la présence en nous – je le dis malgré le cliché – de l’Afrique, qui est le berceau du monde.”

Tout au long de la pièce, cette touche africaine est présente. Les comédiens arborent parfois des vêtements à base de feuilles. Ils chantent en langues nationales (en bissa et en san), exécutant des pas de danse au rythme d’un tam-tam africain… La forêt est constituée d’arbustes choisis parmi les espèces les plus répandues dans le pays (manguiers, neem, faux sapin, eucalyptus). On s’éclaire à la lampe torche ou avec la lumière d’un téléphone portable On est bien loin de l’univers originel de Shakespeare!

Servies par un jeu de lumières mélangeant pénombre, lumières tamisées et lumières vives, les différentes scènes de cette pièce à rebondissements sont autant de péripéties qui s’achèvent par trois mariages heureux. Une fin en douceur qui pousse le lutin Puck à s’adresser aux spectateurs par ces mots: “Ombres que nous sommes, si nous avons déplu, figurez-vous seulement que vous n’avez fait qu’un mauvais somme.”

Elza Sandrine Sawadogo

 

Tags: , ,

 

décembre 2019
L Ma Me J V S D
« oct    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Découvrez notre galerie photo 3D du
Festival du Théâtre des Réalités de Bamako

Dorcy Rugamba (“Bloody Niggers!”)Younouss Diallo (“Bloody Niggers!”)“Bloody Niggers!” (Dorcy Rugamba)“Bloody Niggers!” (Younouss DIallo)“Bloody Niggers!”“Bloody Niggers!” “Bloody Niggers!”L'entrée des Quartiers d'Orange“Caterpillar”

Catégories

RSS À propos du Festival des Récréâtrales

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.